Donc ma valeur principale est de réfléchir avant d’agir.

Mon rôle consiste donc à :

1°) Comprendre (écouter)

2°) Matérialiser ce qui a été compris (ce que j’appelle cartographier), c’est que l’on appelait avant analyser.

3°) Proposer des solutions fonctionnelles et opérationnelles privilégiant l’efficacité, tout en assurant un retour sur investissement au minimum proportionnel à la prestation.

4°) Faire des propositions de choix techniques lorsque nécessaire. Je le positionne en dernier point car il ne faut pas oublier que l’ordinateur n’est qu’un outil de travail.

Recrutement

1°) Pas de parti pris sur le niveau scolaire, les diplômes, l’ancienneté.

L’important est de mesurer, d’une part, la capacité de quelqu’un à réaliser une tâche précise, selon des critères d’objectifs demandés par le recruteur  (et je dis bien « d’objectifs » et pas « objectifs »).

D’autre part, sur une évaluation cette fois objective des capacités du chercheur d’emploi, selon des critères liés à sa capacité d’adaptation, de volonté et bien entendu de ses moyens intellectuels.

C’est pourquoi, je ferai appel à des intervenants extérieurs experts en leur domaine pour définir les différents niveaux attendus (sans doute sous forme de questionnaires de types quizz).

2°) On ne cherche pas « l’oiseau rare » à sa porte, pour le payer une misère.

J’ai commencé à définir un système logiciel spécialisé de mise en relation recruteurs/chercheurs intégrant les spécialisations et les contraintes de toutes les parties prenantes.

Ce sera selon la volonté des recruteurs et des chercheurs d’emploi, qu’il verra le jour ou non.

Ce logiciel sera développé sous forme d’application dite « cliente » (installée sur un PC) et pas en ligne, pour éviter le fourre-tout habituel de ce genre d’outils de recrutement. (description sommaire).

Du point de vue commercial, s’il voit le jour, le système fonctionnera par abonnement et les demandes d’inscription, cette fois se feront en ligne.